Grille
Développement mobile Développement web

Les frameworks : avantages et inconvénients

21 décembre 2023

Qu’est ce qu’un framework ?

Chaque framework comporte leurs avantages et leurs inconvénients, c’est pourquoi ils est important de les utiliser à bon usage.

Traduits littéralement, les frameworks sont « des cadres de travail ». Plus précisément, c’est un ensemble de composants logiciels qui permettent de créer le squelette d’un logiciel ou d’une application. Il offre une architecture « prêt à l’emploi » afin de faciliter la vie des développeurs informatiques.

En d’autres termes, un « framework » est la caisse à outils du développeur. Ce dernier vient piocher les éléments dont il a besoin pour créer son support (application, site…). Si nous devions faire une analogie, nous pourrions prendre comme exemple les thèmes proposés par Power Point. Ils vous proposent un cadre de travail et vous le facilitent.

Shéma explicatif d'un framework avec ses avantages et ses inconvénients

Les différents types de frameworks

Les frameworks sont des outils essentiels en développement logiciel, associés à des langages comme Java, PHP, JavaScript… Ils existent sous différents types adaptés aux besoins spécifiques : les frameworks front-end pour les interfaces utilisateur dynamiques. Les frameworks back-end pour la logique serveur et les bases de données. Ainsi que les frameworks full-stack qui combinent les deux aspects pour un développement complet d’applications web. Chaque type de frameworks sont différents, comprenant leurs avantages et leurs inconvénients. Ainsi il faut bien les comprendre pour les utiliser judicieusement.

Les frameworks back-end

Les frameworks back-end facilitent le développement de la logique serveur et de la gestion des bases de données. Voici quelques exemples populaires :

  • Symphony  : Symfony, framework PHP renommé pour sa flexibilité, développe des applications web complexes. Il est réputé pour sa robustesse et sa capacité à évoluer.
  • Express : Ce framework JavaScript pour Node.js est connu pour sa simplicité d’utilisation et de mise en œuvre minimalistes. Il permet de construire facilement des applications web en utilisant des fonctionnalités de base comme le routage, la gestion des requêtes et des réponses HTTP.
  • Laravel : Laravel est un framework PHP reconnu pour sa puissance et sa simplicité d’utilisation. Il utilise une architecture élégante basée sur le modèle MVC , offrant une large gamme de fonctionnalités prêtes à l’emploi.

👉 Pour connaître les différences entre Laravel et Symphony, nous vous invitions à lire notre article « Laravel vs Symfony : Quelles sont les principales différences ?« 

Les frameworks front-end

Les frameworks front-end simplifient la création d’interfaces utilisateur dynamiques et réactives. Voici quelques exemples :

  • Angular : Un framework développé par Google, il utilise TypeScript, et fournit de nombreuses fonctionnalités. Celles-ci sont prêtes à l’emploi tel que la gestion des formulaires ou la communication avec des services web.
  • React : Une bibliothèque JavaScript développée par Facebook, souvent utilisée pour construire des interfaces utilisateur dynamiques.
  • Vue.js : Un framework JavaScript progressif pour construire des interfaces utilisateur.

Les frameworks full-stack

Les frameworks full-stack intègrent des solutions complètes pour le développement d’applications. Couvrant à la fois le front-end et le back-end, offrant ainsi une approche unifiée pour la création d’interfaces utilisateur et de fonctionnalités complètes.

  • React Native : React Native est un framework full-stack qui permet de développer des applications mobiles pour iOS et Android en utilisant React.
  • Pimcore : Pimcore est un framework full-stack versatile, souvent utilisé pour la gestion de contenu et le e-commerce.
  • Flutter : Google a développé Flutter, un framework full-stack spécialisé dans la création d’applications mobiles multiplateformes.

👉 Pour en savoir plus sur les différents développement nous vous conseillons notre article « Développement Front-End, Back-End, Full Stack ? » 

Les frameworks se déclinent en plusieurs types, mais ils présentent toujours des avantages et des inconvénients, ce qui incite à réfléchir avant de les utiliser.

Quels sont les avantages des frameworks ? 

Les  frameworks permettent un gain de temps et d’efficacité pour le développeur, il lui sert de structure de base à chaque nouveau projet. Ainsi, ce dernier n’est pas contraint de développer le support de A à Z, il peut alors se concentrer sur la réalisation de tâches spécifiques. Tous les frameworks permettent une réutilisation de code encourageant la reprise de composantes. Ainsi, ce dernier n’est pas contraint de développer le support de A à Z, il peut alors se concentrer sur la réalisation de tâches spécifiques. Cela étant un des principaux avantages.

Les frameworks backend et full-stack permettent également une sécurité renforcée. En effet, les failles de sécurité sont déjà pré-protégées en amont du développement.

Par sa structuration les frameworks backend permettent l’adoption de bonnes pratique grâce à des architectures bien structurées comme le modèle MVC (Modèle-Vue-Contrôleur) pour une maintenance simplifiée. Pour le frontend, on voit l’amélioration de structures et d’organisation grâce à la gestion du code JavaScript. Imposant souvent des conventions structurées comme le modèle de composant.

Enfin tous les frameworks apportent l’avantage d’une véritable communauté et d’une grande documentation. Les frameworks populaires bénéficient d’une grande communauté d’utilisateurs et de développeurs. Offrant ainsi un accès à une documentation étendue, des forums d’entraide et des mises à jour fréquentes.

Mais si les frameworks viennent avec un gros lot d’avantages, ils ont aussi leurs inconvénients.

Quels sont les inconvénients des frameworks

Bien que ces outils logiciels possèdent de nombreux avantages ce serait plus transparent d’en présenter également leurs inconvénients.

Tout d’abord, un framework suppose une certaine complexité initiale. Ils ont beau utiliser des langages connus ils peuvent avoir peuvent avoir une courbe d’apprentissage raide, surtout pour les débutants, en raison de leur structure et de leurs conventions spécifiques.

De plus, de part leurs conventions spécifique, on peut y voire une certaine rigidité et un manque de personnalisation malgré leur flexibilité.

Un framework pourra également augmenter l’incertitude sur la capacité à maintenir un projet dans le temps. En effet, le code sera grandement dépendant de sa solvabilité.

Enfin, un framework impose une contrainte de poids puisque ses composants prennent une place importante dès le début du projet. Certains frameworks peuvent augmenter la taille totale de l’application en raison de la surcharge de fonctionnalités et de bibliothèques incluses. Il peut arriver que des frameworks  incluent des fonctionnalités dont vous n’avez pas nécessairement besoin pour votre projet.

Hello Pomelo vous accompagne dans le choix de vos frameworks

Les frameworks apportent donc des avantages indéniables mais également leur inconvénients.

Choisir le bon framework pour le bon projet est cruciale pour sa durée dans le temps et son expérience utilisateur. Chez Hello Pomelo, nous accompagnons les entreprises dans leur transformation digitale. Que ce soit pour développer des applications web, des solutions mobiles innovantes ou des systèmes robustes de gestion, notre équipe d’expert est prête à répondre à vos besoins.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour concrétiser vos projets digitaux et atteindre vos objectifs stratégiques avec succès.

Votre équipe de choc

Nos experts vous accompagnent tout au long de votre transformation digitale. Boostez vos ventes, optimisez votre gestion, recevez des insights précis.